Lunch box et boite repas : votre repas peut sauver la planète !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Avec l’arrivée des beaux jours, l’envie des pique-niques et des déjeuners sur l’herbe en dehors du bureau sont pressantes. Autant pour des raisons diététiques qu’économiques, la meilleure solution consiste encore à emmener ses préparations depuis la maison dans une lunch box. Soigneusement emballés à l’abri de l’air et préservés de l’oxydation, les aliments resteront frais et sains jusqu’à la pause casse-croute. On évite ainsi toute contagion microbienne en assurant une parfaite isolation avec le milieu extérieur. Avec des modèles isothermes, la chaine du froid est en plus assurée. C’est le mode de conservation alimentaire idéal pour les repas pris à l’extérieur. Le risque sanitaire associé à la rupture de la chaine du froid est très important. Ce problème est d’autant plus difficile à prévenir que sa traçabilité est délicate. Comme dans le cas des produits décongelés et recongelés, on peut difficilement savoir s’il y a eu réchauffement, même temporaire des denrées. Il vaut mieux donc prévenir le problème en adoptant la “lunch box attitude”.

Ce concept de boite alimentaire nous vient du Japon où il est connu sous le nom de Bento. Il est le compagnon inséparable des travailleurs, écoliers, étudiants et de tous ceux qui quittent le foyer le matin avec les préparations de la mère au foyer. La boite repas atteint dans l’archipel des niveaux de sophistication inégalés avec des boites à compartiments très luxueuses en bois vernis. Ce mode de vie et ces habitudes diététiques saines et équilibrées ont, de l’avis des spécialistes, grandement contribué à la bonne santé des japonais et à leur espérance de vie exceptionnellement élevée. En comparaison, on constate chaque jour un peu plus, des les pays occidentaux, les ravages de la malbouffe et des excès de gras et de sucre dans l’alimentation. Les programmes de sensibilisation au problème de l’équilibre alimentaire ne semblent que très lentement porter leurs fruits. Les grandes campagnes de sensibilisation à la consommation de 5 fruits et légumes par jour se heurtent par exemple au prix de ces produits, devenus inaccessibles pour certains foyers. Il faut donc acheter malin et (re)découvrir des habitudes simples et économiques, surtout pour s’alimenter. Ces dépenses dites contraintes pèsent de plus en plus lourds dans le budget des ménages. Il est donc urgent de retrouver le principe de la bonne vieille gamelle d’antan que tous les ouvriers emmenaient à l’usine.

Le changement des comportements individuels et un mode de consommation malin sont donc les solutions pour conserver la santé et prévenir les maladies cardiovasculaires dont les causes désormais bien connues : mauvaise hygiène alimentaire, sédentarité, alcool, tabac, obésité. Nos besoins alimentaires et notre culture sont sensiblement différents des japonais. Nous recherchons des accessoires pratiques et astucieux. Bluestep donc sélectionné toute une gamme de produits écologiques pour accompagner le repas pris à l’extérieur et contribuer à diminuer le nombre de déchets d’emballage. La boite repas permet en outre de faire d’importantes économies sur le budget de restauration. Les déjeuners pris sur l’herbe ou les casse-croutes en extérieur par beau temps seront encore plus appréciables lors d’une journée de travail au bureau.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »